Accueil   Découvrir BASECO Rhône-Alpes   Carte à imprimer   Aide  
   
   Les grandes implantations industrielles
    

Commentaire

Rhône-Alpes compte 325 établissements industriels d’au moins 200 salariés. Quoique situés pour beaucoup dans les grands pôles urbains, ils se répartissent sur l’ensemble de la région. Le Rhône (85 établissements), l’Isère (80) et la Haute-Savoie (41) sont les trois premiers départements d’accueil de ces grandes installations industrielles. 77 d’entre elles dépassent ou atteignent le seuil de 500 salariés.

Répartition par département des grands établissements industriels privés[1] de Rhône-Alpes
Etablissements industriels de 200 salariés et plusEtablissements industriels de 500 salariés et plus
Ain286
Ardèche193
Drôme256
Isère8017
Loire325
Rhône8526
Savoie153
Haute-Savoie4111
Total32577

De manière générale, une des forces de Rhône-Alpes est d’accueillir un éventail d’activités industrielles très large. Ceci se retrouve dans la nature diverse des productions de ces grands établissements comptant au moins 200 salariés. Ils sont 92 à faire partie du secteur de la métallurgie, de la production de produits métalliques, de machines ou d’équipements mécaniques. 56 relèvent de l’informatique/électronique/équipements électriques, 44 du secteur de la chimie-pharmacie, 31 de l’automobile et des matériels de transport…

L’ensemble de ces 325 établissements représente 146 700 emplois (dont la moitié dans les établissements d’au moins 500 salariés) sans compter les emplois intérimaires. En 2008, 6 d’entre eux dépassaient les 2 000 salariés : Sanofi Pasteur à Marcy-l’Etoile (69), Renault Trucks à Vénissieux (69) et à Bourg-en-Bresse (01), STMicroelectronics à Crolles (38) et à Grenoble (38) et Tefal à Rumilly (74). D’autres groupes industriels, d’origine française ou étrangère, avec plusieurs implantations dans la région, ont un effectif régional qui atteint ou dépasse 2 000 salariés. C’est le cas notamment de Schneider Electric, AREVA, SNR, Biomérieux, Hewlett-Packard, Thales.

Les établissements d’au moins 200 salariés représentent 33,6 % de l’emploi industriel total régional et ceux d’au moins 500 salariés en regroupent 16,8 %. Ces proportions sont inférieures aux moyennes nationales. Dans certains cantons, le poids des grands établissements industriels est prépondérant. C’est bien entendu le cas dans les cantons peu denses en entreprises qui accueillent un grand établissement mais c’est aussi le cas dans différentes communes ou zones urbaines comme Saint-Priest, Vénissieux, Grenoble, Annecy ou Bourg-en-Bresse.

Ces grandes implantations industrielles, en tant que donneurs d’ordres, exercent un rôle majeur d’entraînement sur l’économie régionale. Elles participent pour une large part au fait que Rhône-Alpes soit la première région française pour la sous-traitance industrielle. En ayant eu tendance ces dernières années à externaliser de plus en plus de fonctions périphériques à leur activité de production, elles jouent également un rôle clé dans le développement de nombreuses activités de services, par exemple dans le domaine de la logistique. Ces grands établissements sont aussi au cœur du développement des différents pôles de compétitivité et clusters mis en place dans la région.

[1] : Les établissements considérés sont les établissements du seul secteur industriel, BTP exclu, appartenant au secteur privé ; ne sont ainsi notamment pas pris en compte les établissements d’EDF présentés par ailleurs sur la carte des acteurs de la filière nucléaire.